A la Une

Le préfet et les jeunes ambassadeurs Marseillais

 
Le préfet et les jeunes ambassadeurs Marseillais

Le préfet Michel CADOT a reçu les Jeunes Ambassadeurs Marseillais le vendredi 28 février à la préfecture.

Cette rencontre s'est déroulée en présence de Mark TAPLIN, chargé d'affaires de l'Ambassade des États-Unis d'Amérique, et de Diane KELLY, Consul Général des États-Unis d'Amérique à Marseille.

Le programme Jeunes Ambassadeurs existe depuis 2008 sur l’initiative de l’Ambassade des États-Unis et sera renouvelé en 2014. L’Acsé le co-finance depuis 2009 pour permettre aux jeunes issus des quartiers de la politique de la ville de concrétiser leur engagement pour l’intérêt général, qu’il soit citoyen ou associatif. C’est aussi l’occasion de mieux repérer les jeunes lycéens issus de familles modestes pour les aider à montrer leur talent, soutenir leur motivation et leur détermination, pour découvrir la culture et l’histoire des États-Unis et faire connaître la culture et l’histoire de la France, en assurant des fonctions de représentations à l’étranger.

A Marseille depuis 2010, 26 lycéens Marseillais ont été Jeunes Ambassadeurs. Cette année, ils seront sélectionnés parmi les élèves des lycées généralistes Victor Hugo et Saint Exupéry et des lycées professionnels La Floride et Le Chatelier. Des anciens Jeunes Ambassadeurs étaient présents lors de cette présentation en préfecture, accompagnés des équipes éducatives des lycées concernés. Ils ont raconté leur expérience. Pour chacun, un séjour de deux semaines aux États-Unis, lors des vacances de la Toussaint, leur a permis de rencontrer des acteurs et de se confronter aux expériences autour de l’engagement associatif aux États-Unis dans les quartiers. La deuxième semaine leur a fait connaître la vie des jeunes Américains au sein des familles d’accueil et des établissements scolaires.

La confrontation des Jeunes Ambassadeurs aux jeunes Américains engagés les aide à prendre conscience de leur capacité individuelle et de leurs aspirations (98% des ex-Jeunes Ambassadeurs sont inscrits dans un cursus post-baccalauréat et poursuivent des études supérieures poussées). A leur retour en France, ils manifestent aussi leur désir de poursuivre un engagement tant au niveau personnel que collectif sur le plan associatif (87% des anciens participants au programme de 2008 à 2012 sont inscrits dans le paysage associatif français et œuvrent pour la cohésion sociale).

 

P1140114