A la Une

Liaison autoroutière Fos-Salon de Provence

 
Liaison autoroutière Fos-Salon de Provence

Le préfet a réuni ce mardi 14 janvier 2014, les maires des communes et présidents des intercommunalités concernées par le projet et a annoncé les étapes de la concertation.

Le projet consiste à aménager un itinéraire à 2X2 voies de 25 km environ avec échangeurs dénivelés entre la zone industrialo-portuaire (ZIP) de Fos-sur-Mer et l'A54 au niveau de Grans et Salon-de-Provence. Il s'inscrit dans la continuité du projet de déviation de Miramas sur la RNRoute Nationale 569, dont les travaux vont démarrer dans quelques semaines. Il doit permettre d'assurer une desserte équilibrée du territoire situé à l'ouest de l'Etang de Berre ainsi que de la ZIP de Fos, tout en répondant aux besoins de contournement de l'agglomération de Fos-sur-Mer.

Début juillet 2013, l’opération a été classée par le Gouvernement parmi les priorités 1 du plan Investir pour la France, conformément aux recommandations de la Commission mobilité 21.

En présence des maires ou d'élus de Fos-Sur-Mer, Martigues, Port-de-Bouc, Istres, Miramas, Grans, Saint-Martin de Crau, Salon-de-Provence et Port Saint-Louis du Rhône, ainsi que des présidents du SAN Ouest-Provence, de la C.A.P.M. et de l'Agglopôle Provence, le préfet a annoncé le lancement d'un processus de concertation continue associant les communes, ainsi que les acteurs socio-économiques et associatifs locaux.

Des ateliers de travail communaux vont ainsi être mobilisés dès le mois d’avril 2014 dans chacune des communes traversées et des débats associant la population seront mis en place à l’automne concernant le projet et son opportunité.

L'objectif est de permettre la discussion afin de partager le diagnostic, les enjeux du territoire et les objectifs du projet.

Un dossier de saisine de la commission nationale du débat public (CNDP) sera établi à l’issue de cette concertation. 

Cette liaison autoroutière permettra d’améliorer considérablement la qualité de vie des habitants des agglomérations urbaines concernées (meilleure qualité de l’air, réduction des nuisances sonores) et de réduire les risques routiers liés aux flux de poids lourds générés par la ZIP de Fos-sur-Mer ou en transit. En améliorant la desserte de la ZIP, et notamment son accès depuis la vallée du Rhône, la liaison Fos-Salon permettra également d'améliorer la compétitivité de cet espace économique et de ce bassin d'emplois de premier plan.