A la Une

Octobre rose 2015 : pour une meilleure prise en compte des besoins des femmes.

 
Octobre rose 2015 : pour une meilleure prise en compte des besoins des femmes.

Aujourd’hui 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

Pour l’édition Octobre rose 2015, une nouvelle campagne d’information de l’Institut National du Cancer sur le dépistage du cancer du sein a été lancée aujourd’hui par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

La ministre, Marisol Touraine, annonce par ailleurs la prise en charge à 100 % des examens de dépistage pour les femmes à risque élevé ou très élevé, à partir du printemps 2016. 

Une femme sur huit sera confrontée au cancer du sein au cours de sa vie.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il est aussi le plus meurtrier. Chaque année, ce sont près de 49 000 femmes pour lesquelles un cancer du sein est détecté et près de 11 900 décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10.

90 % de guérison si le cancer est détecté à un stade précoce.

Cette campagne à destination des femmes de 50 à 74 ans répond à deux grands objectifs :

1/ Informer les femmes et les professionnels de santé sur les niveaux de risque du cancer du sein et développer une information adaptée aux femmes plus éloignées du système de santé ;

2/ Inviter les femmes et l'ensemble des acteurs concernés à participer à la concertation citoyenne et scientifique, annoncée en 2014 par Marisol Touraine, pour améliorer le dépistage du cancer du sein.

Pour en savoir plus :

S’informer sur le dépistage : www.e-cancer.fr

 S’informer sur la concertation (ouverte jusqu’au 15 mars 2016) : www.concertation-depistage.fr

> Brochure-information-complete-depistage-organise-cancer-sein-2014 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,43 Mb