A la Une

Opération contrôle plongée du jeudi 27 août 2015 à Marseille

 
 
Opération contrôle plongée du jeudi 27 août 2015 à Marseille

La DDCS et la DDTMdirection départementale des territoires de la mer ont organisé le 27 août dernier, un contrôle en mer des écoles de plongée en présence de Didier MAMIS, directeur de la DDCS, et de Serge CASTEL, directeur adjoint de la DDTMdirection départementale des territoires de la mer.

Au cours de l’été, le service Jeunesse et Sports de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale a participé aux côtés de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, de la Gendarmerie maritime, de la police et des Douanes à des contrôles en mer s’inscrivant dans le cadre de l’opération interministérielle vacances.

Ce jeudi 27 août 2015, l'opération conjointe DDTMdirection départementale des territoires de la mer / DDCS consistait à contrôler plus particulièrement les établissements et clubs de plongée dans la rade de Marseille afin de vérifier les conditions de pratique de cette activité sportive dite « en environnement spécifique » attirant chaque année un nombre considérable de pratiquants. Cette activité est en effet très accidentogène puisque, chaque année, on déplore une quinzaine de décès sur la façade méditerranéenne.

Trois structures ont été contrôlées ; les points de contrôle portaient sur :

  •  la signalisation des plongeurs : présence d’un pavillon de signalisation,
  •  le lieu de plongée : respect des zones d’interdiction (exemple : grotte Cosquer, zone de récif du Prado)
  •  le navire support : présence du matériel de sécurité, titre de navigation ou visite spéciale, permis du pilote,
  •  les documents obligatoires : attestation d’assurance, affichage des informations obligatoires,
  •  le matériel de sécurité spécifique à la plongée : moyens d’alerte, plan de secours, couverture de survie, ...
  •  l’encadrement des plongées : cartes professionnelles, qualification des éducateurs,

Les structures contrôlées ne présentaient pas de manquements majeurs à la sécurité et aux conditions de plongée. En complément du contrôle en mer, une visite à terre a permis de vérifier les cartes professionnelles des encadrants et les conditions de séchage et de désinfection du matériel (combinaison, embouts...).

embarquement1
embarquement2
point_presse