Actualités

Appel à projets 2018 MILD&CA : lutter contre la drogue et les conduites addictives

 
 
Appel à projets 2018 MILD&CA : lutter contre la drogue et les conduites addictives

Avec une consommation de substances supérieure à la moyenne nationale (plus d'1 million de fumeurs quotidiens, plus d'1 million de consommateurs quotidiens d'alcool, près de 270 000 consommateurs de cannabis, près de 15 000 personnes souffrant d'addiction au jeu), la région Provence Alpes Côte d'Azur présente des enjeux majeurs en matière de prévention des addictions.

Dans ce contexte, et dans le prolongement de la campagne 2017, le financement des actions de lutte contre les drogues et les conduites addictives est engagé pour 2018.

Qui peut candidater ? 

Cet appel à projets concerne les actions qui ont vocation à être déployées sur le département des Bouches-du-Rhône. Les dossiers seront instruits dans le cadre d’un comité de pilotage départemental.

Les projets à vocation régionale sont définis comme des projets qui concernent au moins deux départements de la région. Ils sont à adresser par leurs porteurs à la préfecture de région à l’adresse suivante : pref-mildeca@bouches-du-rhone.gouv.fr

L’émergence de projets nouveaux est à privilégier. Les projets en reconduction seront examinés et réévalués au regard des éléments de bilan et d’évaluation fournis.

Quels projets peuvent être soutenus ?

Les projets pouvant être soutenus concernent :

  • La prévention des conduites addictives.
  • Le renforcement du repérage précoce, de l'accompagnement et de l'orientation des personnes faisant usage de substances psychoactives.
  • L’accompagnement de la vie nocturne festive en milieu rural et en milieu urbain.
  • Le renforcement de l'observation locale des conduites addictives, et des actions de formation des encadrants et professionnels au contact du public.

La procédure de dépôt des dossiers

Le dossier unique de demande de subvention (Cerfa N°12156*05) est utilisé par les porteurs de projets pour le dépôt de leurs dossiers. Il est téléchargeable ici et ci-dessous.

> Fiche CERFA - AAP MILDECA BDR 2018 - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

Des éléments sur papier libre pourront, si besoin, compléter les informations mentionnées sur le dossier Cerfa. Un bilan intermédiaire doit être fourni lors du dépôt de projets concernant les actions en reconduction ou en financement pluriannuel.

Les dossiers à dimension départementale sont à déposer avant le 05 avril 2018...

  • sous forme dématérialisée sur la boîte fonctionnelle : pref-mildeca@bouches-du-rhone.gouv.fr
  • par courrier postal à l’adresse : Cabinet de la préfète déléguée pour l’égalité des chances- Préfecture des Bouches-du-Rhône – Place Félix Baret – CS 80001 – 13282 MARSEILLE CEDEX 6.

Les dossiers à dimension régionale sont à déposer avant le 05 avril 2018...

  • sous forme dématérialisée sur la boîte fonctionnelle : pref-mildeca@bouches-du-rhone.gouv.fr
  • par courrier postal à l’adresse : Cabinet du préfet de région - Préfecture des Bouches-du-Rhône – Place Félix Baret – CS 80001 – 13282 MARSEILLE CEDEX 6.

Les porteurs devront impérativement compléter :

  • les coordonnées de l’entité porteuse et de son représentant légal ;
  • le numéro SIRET ;
  • le descriptif de l’action et de ses modalités de mise en œuvre ;
  • le budget prévisionnel de l’action, faisant apparaître les cofinancements sollicités ou obtenus ;
  • la signature du représentant légal (4.1) ;
  • le bilan de l’action mené et le compte-rendu financier signé en cas de renouvellement d’une action.

Il est rappelé que les subventions sont destinées à un porteur unique et ne pourront être rétribuées à un tiers sans que soit joint un cahier des charges prévisionnel ou une copie de la convention de partenariat précisant le rôle des deux parties.

À savoir :

Le plan de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 faisait le choix d’un effort orienté vers les populations les plus exposées, pour des raisons sanitaires ou sociales, aux risques et aux dommages associés aux consommations de substances psychoactives : les populations en errance, les femmes usagères de drogue, et la jeunesse.

La stratégie nationale de santé 2018-2022 définie par le Gouvernement se fonde sur l’analyse dressée par le Haut Conseil de la santé publique sur l'état de santé de la population, ses principaux déterminants, ainsi que sur les stratégies d'action envisageables. La stratégie 2018-2022 rappelle l'importance de mettre en place une politique de promotion de la santé en matière de pratiques addictives (tabac, alcool, substances psychoactives licites et illicites, addictions sans substances).

Les actions visant au développement le plus précocement possible des compétences psychosociales des jeunes et de leurs parents et, de façon générale, en articulation avec les actions mises en œuvre par les ARSAgence Régionale de Santé, seront particulièrement prioritaires pour la campagne de 2018. La précocité des usages augmente le risque d'usage problématique ultérieur.

Au niveau national en 2014, près de 90 % des adolescents de 17 ans ont déjà bu de l'alcool, près de 7 sur 10 ont déjà fumé une cigarette et un peu moins de 5 sur 10 ont fumé du cannabis. 32,4% des adolescents de 17 ans sont fumeurs quotidiens, 12% sont consommateurs réguliers d'alcool et 9% consommateurs réguliers de cannabis. La prévention doit donc être mise en œuvre le plus tôt possible pour éviter l’initiation ou/et retarder l’âge de l’expérimentation.

Vous souhaitez consulter l'appel à projets en version intégrale ?

> AAP MILDECA 2018 - version intégrale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb