Actualités

Les premiers emplois francs signés !

 
 
Les premiers emplois francs signés !

Ce 18 avril, Pierre DARTOUT, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, Marie-Emmanuelle ASSIDON, préfète déléguée pour l’égalité des chances, et Christian SANFILIPPO, directeur régional adjoint de Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur, ont signé les premiers emplois francs en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les premiers emplois francs de la région concernent deux habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de Marseille et d’Aix-en-Provence. Ces bénéficiaires ont respectivement signé un contrat en CDI et un contrat en CDD avec l’entreprise ONET.

 

Le dispositif « Emplois Francs » sur le territoire d’Aix-Marseille-Provence

Du 1er avril 2018 au 31 décembre 2019, plusieurs Quartiers prioritaires Politique de la Ville (QPV) serviront de base à une expérimentation du nouveau dispositif « Emplois Francs ». Sur le territoire Aix-Marseille-Provence, 59 QPV, dont 34 sur Marseille sont concernés, et potentiellement 46 000 demandeurs d’emploi.

Le dispositif en bref

Qu’est-ce que c’est ?

Le dispositif « Emplois Francs » consiste à aider, financièrement, les entreprises et les associations qui choisissent d’embaucher en CDI ou en CDD (d'au moins 6 mois) des demandeurs d’emploi issus des QPV (tout âge et niveau de diplôme).

Ces aides financières s’élèvent à :

  •  5 000 euros/an sur 3 ans pour une embauche en CDI ;
  •  2 500 euros/an sur 2 ans maximum pour une embauche en CDD d’au moins 6 mois.

Ces montants sont proratisés au temps de travail et à la durée du contrat.

Qui est éligible ?

Une personne peut être embauchée en emploi franc quel(le) que soit :

  •  son âge ;
  •  son niveau de diplôme ;
  •  son ancienneté d’inscription à Pôle emploi ;
  •  son temps de travail (temps partiel, temps plein) au moment de l’embauche ;
  •  sa rémunération au moment de l’embauche.

Quelles finalités ?

Ce dispositif vise à :

  •  rétablir l’égalité devant l’emploi ;
  •  lutter contre le chômage et les discriminations à l’embauche ;
  •  contribuer au développement des territoires les plus en difficultés.

Pourquoi les QPV ?

Les études montrent que le fait d’être d’un QPV constitue un frein pour l’accès à l’emploi. Dans ces quartiers, toutes les catégories de résidents sont impactées (tout âge et niveau de diplôme). Le taux chômage y est par ailleurs 2,5 fois plus élevé qu’au niveau national.

Les Parcours Emploi Compétences : un autre dispositif pour favoriser l’insertion dans le marché du travail

À l’occasion de la signature de ces premiers emplois francs, un second dispositif pour favoriser l’insertion professionnelle a été présenté : les Parcours Emploi Compétences (PEC).

Au 1er janvier 2018, les contrats aidés se sont transformés en PEC. Ce nouveau dispositif repose sur le triptyque emploi-formation-accompagnement. L’objectif des PEC est de développer des compétences transférables, un accès facilité à la formation et un accompagnement tout au long du parcours par l’employeur et le Service Public de l’Emploi.

En savoir plus

> Dossier de presse - Insertion Emploi - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,68 Mb