Candidatures pour les lieutenants de louveterie des Bouches du Rhône pour la période 2015- 2019

 

Appel à candidature

L'institution de la Louveterie est due à Charlemagne.

logo_louvet

Depuis la création de la charge d'officier en l'an 813, dont la mission consistait à chasser les loups, la louveterie a évolué en fonction des besoins de la société et des peuplements de la faune sauvage.

les lieutenants de louveterie sont nommés par le Préfet et concourent sous son autorité à la régulation et à la destruction des animaux susceptibles d'occasionner des dégâts. Ils sont assermentés et ont qualité pour constater, dans les limites de la circonscription qui leur est fixée, les infractions à la police de la chasse.

Ils sont les conseillers techniques de l'administration sur les problèmes posés par la gestion de la faune sauvage ; les chasses et les battues administratives sont organisées sous leur contrôle et sous leur responsabilité technique. Leurs fonctions, exercées dans l'intérêt général, sont bénévoles, et ils doivent pouvoir assumer les charges financières qui y sont liées, au regard des moyens matériel à mobiliser.

Les lieutenants de louveterie actuellement nommés dans le département des Bouches du Rhône sont au nombre de sept. Leur mandat arrive à échéance le 31 décembre 2014. Il est prévu d'élargir le dispositif pour la nouvelle période de 5 ans qui débutera le 1er janvier 2015, en nommant au moins douze lieutenants de louveterie.

Conditions de nomination et compétences attendues

En application de l'article R. 427-3 du Code de l'Environnement, les conditions à remplir pour pouvoir candidater sont les suivantes :

  • être de nationalité française,
  • résider dans le département ou dans un canton limitrophe,
  • être âgé(e) de moins de 75 ans,
  • jouir des droits civiques,
  • détenir un permis de chasser depuis au moins 5 ans, l'année de la nomination, soit 2015
  • justifier d'une aptitude physique compatible avec l'exercice de cette fonction,
  • justifier d'une bonne compétence cynégétique,
  • entretenir, à ses frais, soit un minimum de quatre chiens courants réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard, soit au moins deux chiens de déterrage.

Le lieutenant de louveterie met ses connaissances cynégétiques, son temps et ses moyens à la disposition de l'administration dont il est le conseiller technique.Les candidats doivent donc démontrer leur très bonne connaissance de la réglementation de la chasse et des enjeux cynégétiques.

Le lieutenant de louveterie est susceptible d'intervenir d'urgence sur le terrain lorsque la situation l'exige. C'est lui qui assure l'organisation et la responsabilité techniques des tirs de nuit et des battues administratives ordonnés par le Préfet. Les candidats doivent donc démontrer leur disponibilité et leur capacité à exercer les missions qui pourraient leur être confiées.

Lorsqu'il est sollicité, le lieutenant de louveterie doit pouvoir intervenir rapidement avec efficacité, tact et rigueur. Il est tenu tout au long de son mandat et en toutes circonstances au devoir de réserve. Les candidats doivent donc démontrer leur capacité à exercer le mandat de lieutenant de louveterie avec objectivité, indépendance et discernement.

Modalités de candidature

Les personnes motivées par un mandat de lieutenant de louveterie et possédant la disponibilité et l'éthique nécessaire à cette fonction doivent faire parvenir pour le 10 septembre 2014 leur candidature à :

DDTMdirection départementale des territoires de la mer des Bouches du Rhône

Service Environnement

16 rue Antoine Zattara

13332 MARSEILLE CEDEX 3

Seuls les dossiers complets seront examinés et doivent être constitués des documents suivants :

  1. une demande écrite, avec les coordonnées complètes incluant un numéro de téléphone et une adresse électronique, les motivations, les aptitudes : compétences cynégétiques (responsabilités exercées, brevets ou diplômes obtenus, formations suivies, etc.), la capacité physique, la connaissance de la réglementation de la chasse et des règles de sécurité, ainsi que la disponibilité et les moyens nécessaires à mobiliser : véhicule, équipement, armes, etc., et le bilan des interventions pour les lieutenants de louveterie actuels à nouveau candidats,
  2. une copie de la carte nationale d'identité,
  3. une copie de la carte d'électeur,
  4. une copie du permis de chasser et de sa validation,
  5. une copie du permis de conduire valide,
  6. un justificatif de domicile dans le département,
  7. un certificat médical attestant de l'aptitude physique et psychique à exercer la mission de lieutenant de louveterie et à détenir une arme, daté de moins de 2 mois¹,
  8. un engagement écrit d'entretenir les chiens aux frais du candidat. L'adresse du chenil devra être indiquée avec précision afin de permettre à la direction départementale en charge de la chasse d'effectuer ultérieurement le contrôle de la réalisation de cet engagement. Seront également précisés les noms, races, numéro de tatouage et vaccinations des chiens.

Le recrutement sera réalisé après examen des dossiers et, éventuellement, entretien individuel dans le courant des mois de septembre - octobre 2014. Il sera notamment vérifié la compétence cynégétique, l'aptitude à l'action,au commandement et à la diplomatie,la disponibilité, la capacité à rendre compte et à contribuer à des réunions technques.


¹ Le certificat médical d'aptitude doit être établi par un médecin agréé conformément au décret 86-442 du 14 mars 1983. La liste des médecins agréés du département est disponible à l'adresse suivante :

cliquez -ci :

Vous trouverez ci-dessous le dossier de candidature :

> Appel à candidature - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb