Gare à la rage

 

La rage est une maladie contagieuse et mortelle transmissible à l'homme.

La France est actuellement indemne de rage. Néanmoins, certains particuliers inconscients du risque importent sans précaution des animaux provenant de zones où la rage est encore présente (par ex. : certains pays d’Afrique du nord, d’Europe centrale et orientale ou d’Asie) et par ailleurs, certains virus rabiques circulent en Europe sur des populations de chauve-souris. Il faut donc rester vigilant.

Tout animal domestique ayant mordu ou griffé une personne, même s'il n'est pas suspect de rage, doit être soumis par son propriétaire ou détenteur à la surveillance d’un vétérinaire sanitaire. Le vétérinaire informe la DDPPDirection départementale de la protection des populations du résultat de la surveillance.
Cette surveillance, réalisée aux frais du propriétaire ou du détenteur, consiste en trois visites réalisées au plus tôt après la morsure/griffure, ainsi que 7 jours et 15 jours après. Ces trois visites permettent de vérifier l’absence de tout symptôme de rage. Si l’animal meurt ou doit être euthanasié avant la fin de la surveillance pour des raisons impératives de sécurité ou de protection animale, la DDPPDirection départementale de la protection des populations est informée par le vétérinaire, la tête de l’animal est prélevée et des analyses sont effectuées.

Ainsi, la personne mordue ou griffée peut être assurée qu’elle n’a pas été contaminée par la rage et, selon l’avis de son médecin et du centre antirabique, son traitement peut être allégé en toute sécurité.

Ne pas faire effectuer cette surveillance obligatoire constitue une infraction grave, sévèrement réprimée.

ATTENTION : ne rapportez pas la rage dans vos bagages !
Notre pays est officiellement indemne de la rage, mais la rage est présente sur tous les continents et dans de nombreuses destinations touristiques. Renseignez-vous avant de partir pour éviter de vous exposer au risque lorsque vous serez sur place, et, ne ramenez pas d’animaux sans respecter les protocoles sanitaires obligatoires de vaccination et de vérification de l’efficacité de la vaccination. Ne vous laissez pas entraîner par vos bons sentiments : la rage est rare, mais elle cause d’atroces souffrances et elle est systématiquement mortelle.