Le bruit de voisinage

 

Les bruits de voisinage : les particuliers 

Les bruits de voisinage générés par les particuliers peuvent avoir deux origines:

- le comportement des occupants des logements ou maisons,
 - l'insuffisante isolation acoustique du bâtiment.

Comportement des voisins

Il faut savoir que personne n'a le droit d'importuner ses voisins de jour comme de nuit. Les auteurs de bruits dépassant les inconvénients normaux de voisinage peuvent être poursuivis et condamnés à une contravention.

Les bruits susceptibles d'être sanctionnés peuvent provenir de :

- télévision, chaîne hifi, conversation bruyante,
 - tondeuses à gazon,
 - appareils électroménagers,
 - aboiements intempestifs et répétés.

Que faire en cas de gêne?

Si vous êtes gêné par des bruits de voisinage, essayez dans un premier temps de régler le problème à l'amiable avec votre voisin. Si cette démarche n'a aucun effet, adressez vous à la police municipale, à la police nationale ou à la gendarmerie.

Les bruits de voisinage : les activités 

Les bruits de voisinage générés par des activités non classées peuvent avoir comme origines:

- les activités industrielles, artisanales ou commerciales (garages, menuiseries, stations de lavage de véhicules, boulangeries etc...),
 - les activités de nuit des établissements recevant du public (discothèques, dancings, bars, restaurants etc...),
 - les activités de sports et de loisirs (ball-trapps, stades, gymnases, piscines etc...).

Que faire en cas de gêne?

Si vous êtes gêné par des bruits de voisinage, essayez dans un premier temps de régler le problème à l'amiable avec le responsable de l'établissement.
 Si cette démarche n'a aucun effet, adressez vous à votre mairie.